Le premier Mai, tous dans la rue pour résister aux attaques à venir !

Nous venons d’éviter le pire du pire mais le pouvoir actuel n’a toujours pas donné de signes montrant sa volonté d’infléchir son discours légitimant certains propos d’extrême droite.

Le premier mai sera l’occasion pour les associations issues de l’immigration de dire stop à ces discours, actes, postures et lois qui instaurent une suspicion généralisée sur l’ensemble des populations immigrées.

Plus que jamais, il est nécessaire de s’opposer à ces discours

L’omniprésence de thèmes ouvertement racistes dans des chaînes d’extrême droite, qui repoussent sans cesse la limite de l’acceptable, les différentes lois sur le prétendu « séparatisme », l’attaque de nos Université au nom de la lutte contre l’islamo gauchisme qui gangrène notre société » et les clins d’œil appuyés à l’extrême droite par la voix du ministre de l’intérieur n’aura pas permis d’éviter la présence de l’extrême droite.

Avec plus de 40% de suffrages obtenus, l’extrême droite est désormais enracinée dans le paysage politique. Cette atmosphère étouffante ne peut qu’être propice à la multiplication des actes racistes, discriminatoires, sexistes, islamophobes et antisémites.

Il est fort à parier que les politiques de paupérisation des classes populaires seront accompagnées de campagne de dénigrement d’une partie d’entre elles afin de les diviser (français/immigrés, secteur public/secteur privé, upériser/salariés etc.)

Les classes populaires doivent refuser le poison de la division, de la discorde et du racisme qui ne fait que les affaiblir un peu plus, tout en ne réglant AUCUN problème.

Les associations issues de l’immigration sont intrinsèquement liées au monde du travail. L’écrasante majorité des immigré.es s’est toujours retrouvée en première ligne dans les travaux pénibles, aux côtés de celles et ceux qui étaient venus avant.

Travailleurs à part entière, nous sommes aussi des citoyens à part entière.

Vive le premier mai, et la solidarité de tous les travailleurs !

Les associations signataire sont :

  1. Assemblée Citoyenne des Originaires de Turquie (L’ACORT)
  2. Arts et Cultures des Deux Rives (ACDR )
  3. Association Démocratique des Tunisiens en France ( ADTF)
  4. Association des Marocains de France ( AMF)
  5. Association des Travailleurs Maghrébins de France (ATMF)
  6. Association des Tunisiens en France ( ATF)
  7. Comité pour le Respect des libertés et des Droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT)
  8. Fédération des Tunisiens pour une Citoyenneté des deux Rives (FTCR)
  9. Front uni des immigrations et des quartiers populaires (FUIQP )
  10. Union des Travailleurs Immigrés Tunisiens (UTIT)
  11. Union des Tunisiens pour l’Action Citoyenne (UTAC)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

%d blogueurs aiment cette page :